Carnet de bord : Avancement des travaux de la Forteresse

Carnet de bord : Avancement des travaux de la Forteresse

Dès 2018 , la commune a engagé une étude d’évaluation préalable et de diagnostic de préservation et de réhabilitation du site avec le cabinet d’architecture TRAITCARRÉ. Ce cabinet, spécialisé dans ce type d’opération, est parfaitement habilité à travailler sur les monuments classés au titre des monuments historiques Français par les services de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) qui dépendent directement du Ministère de la Culture.

Avancement du chantier 90%

Carnet de Bord

Date

Point d'avancement

Photos

17/05/2024

Le Donjon a presque terminé de se faire une beauté
 
Les passerelles intérieures et extérieures sont toutes posées. Les artisans peaufinent actuellement les derniers détails : fixation des gardes-corps, ajustement des marches etc…
 
Encore un tout petit peu de patience, vous pourrez bientôt vous rendre là haut faire vos plus belles photos de la Vallée du Cher !

26/04/2024

Des nouvelles du Donjon, ça vous dit ?
 
Lors de notre dernier rendez-vous, vous aviez pu observer la création de la passerelle et de l’armature métallique du donjon chez l’entreprise Normacadre à Neuville aux Bois. Aujourd’hui, c’est Michel Dumont-Dayot, Maire délégué de la commune historique de Bourré, qui vous fait un petit point vidéo sur les avancées des travaux.
 
Update : la passerelle est posée et les gardes-corps en passe d’être tous fixés !
 
On ne sait pas vous mais nous, on adore !

17/11/2023

Une girouette prochainement toute refaite !
 
Dans ces prochains jours, la girouette sera démontée grâce à la grue pour faire peau neuve. Elle sera repeinte par les services techniques de la ville, puis remontée.
 
La façade et l’arase face au pont sont terminées, la tour carrée est désormais rénovée, l’entreprise s’attaque désormais au logis (petite partie face au pont).
 
Lors de la précédente rénovation, les pierres ont été sellées avec du ciment, c’est pourquoi l’entreprise de maçonnerie doit déconstruire l’existant pour le reconstruire avec de la chaux.
 
Enfin, les ouvriers préparent l’arrivée de la passerelle autour de la tour carrée, en terrassant le tour de garde, en ratissant, posant un géotextile, en le recouvrant d’une terre naturelle et en semant du gazon anglais.

27/10/2023

Bilan, les empochements pour accueillir la structure métallique sont finis. Un bitume a été appliqué pour garantir l’étanchéité du béton sur la maçonnerie.
 
Le vieillissement suit son cours sur la dernière façade (face au pont). Pour cela, l’entreprise a dû être ingénieuse pour vieillir le tuffeau. Il utilise un dérouilleur, initialement prévu pour supprimer la rouille en profondeur. Les “chnars” (petits cailloux solides dans la pierre de tuffeau) rendent le vieillissement des pierres plus complexe, cela est lié à leur différence de dureté.
 
L’échafaudage de la dernière partie, le logis, est monté. La purge des pierres a commencé pour que les archéologues puissent intervenir à partir du 6 novembre.

08/09/2023

“Me revoila, fier et droit, sous un soleil de plomb !”
 
Le retour de vacances a permis, à toutes les entreprises du chantier, de se réunir afin de coordonner chaque profession.
 
Mais, cette semaine nous avons pu découvrir en avant-première un échantillon/ébauche des futures grilles du donjon, réalisé par l’entreprise la Loubière. (cf photo) La réalisation de celle-ci a duré près de 4h.
 
L’entreprise de ferronnerie et le réalisateur des passerelles ont pu échanger sur l’emplacement de la porte principale et définir l’emplacement final des passerelles et garde-corps de l’entrée.
 
Un géomètre de chez Géoplus était également présent afin de préparer l’implantation exacte des passerelles grâce à un capteur fixe puis un autre mobile.
 
La réfection des contreforts et arases finaux avance comme il le faut.

23/06/2023

Ce jeudi 22 juin 2023, 25 membres de la Direction du Patrimoine de Loir et Cher sont venus visiter notre chantier remarquable, dans le cadre d’une journée découverte de chantier !
 
Au cours de cette immersion, l’équipe Lefevre a pu expliquer quels étaient les objectifs et les phases du chantier, mais aussi le projet de la future passerelle métallique.
 
Un petit jeu de recherche de pierre ancienne/rénovée a permis de se rendre compte de la qualité du travail effectué sur les façades déjà cristallisées.

19/05/2023

L’entreprise AB Coordination était présente lors de cette visite de chantier pour s’assurer de la sécurité des ouvriers
 
Suite à de nombreux vols et infractions, le chantier est désormais sous vidéo-surveillance et alarmes.
 
Le dernier échafaudage de la tour carré (face sud) est monté.
 
Les ouvriers ont commencé le vieillissement des pierres de la précédente rénovation grâce à un produit nettoyant biologique. Le manque d’homogénéité des rénovations est dû à la facilité d’exécuter les travaux au siècle dernier. Cela explique la présence de béton sur certaines parties.
 
Dans la démarche de conservation du patrimoine, l’architecte a décidé de garder les passages du temps graver par les ouvriers d’antan, car c’est aussi l’histoire de cet édifice.

05/05/2023

L’échafaudage intérieur a migré sur les 2 dernières faces (Sud et Est).
 
L’entreprise Normacadre est venue sur le chantier pour adapter au mieux la future passerelle métallique qui sera sur 4 niveaux. Un réel travail de concertation avec le maître d’œuvre et le chef de chantier !
 
La question de l’accessibilité pour tous est posée, mais ne pourra être réalisée en raison de la configuration du monument. En effet, cela voudrait dire, toucher à la structure du donjon, ce qui entraînerait une fragilisation de la voûte d’entrée à la Tour Carrée.
 
Dans les années 90, des travaux de rénovation avaient été réalisés, malheureusement, ceux-ci n’étaient pas en cohérence avec le reste du site, l’entreprise Lefevre procédera donc à un vieillissement.
 
C’est reparti pour la dé-végétalisation et le retrait du béton sur les arases restantes.
 
Vous pourrez voir que beaucoup de pierres doivent être purgées, car elles menacent de tomber.
 
Nous arrivons approximativement au milieu du chantier, l’entreprise effectue donc une réévaluation du temps afin de rentabiliser le temps restant, et bonne nouvelle : le chantier avance comme il le faut !

21/04/2023

Les latrines sont finies !
 
L’architecte a donné son accord pour démonter l’échafaudage intérieur et le changer de face, afin de reproduire un travail similaire sur un autre côté.
 
À l’avenir, une échelle démontable sera installée au début de l’escalier intérieur pour permettre l’entretien de celui-ci.
 
Une homogénéité de patine sur les pierres ? Ceci est l’œuvre d’un seul ouvrier, celui-ci reproduit la même technique sur toute la surface du donjon pour une cohérence esthétique complète.
 
L’entreprise « La Forge d’Art Loubière » était présente cette semaine pour faire un repérage de l’avancement du chantier et préparer le prototype qui sera validé par l’architecte ensuite.
 
Prochaine grande étape ? Remonter les créneaux sur l’arase Est.

07/04/2023

Chaque étape du chantier est un travail de concertation entre l’équipe de maçonnerie et les archéologues. Par exemple, certaines pierres ou zones de pierres sont mises en attente, car une étude est menée en amont par les archéologues. Sur la photo où l’on aperçoit un emplacement de poutre, une étude est cours pour savoir si le chemin de ronde était en bois et s’il était soutenu par une charpente.
 
Les arases sont recouvertes de mortier puis lissées longuement afin de les rendre imperméables.
 
Chaque pierre apportée sur le chantier est annotée et a déjà sa place. Elles sont taillées sur place, avant d’être montées par la grue. C’est en tout, une dizaine de personnes qui travaille sur notre tour afin de lui redonner son éclat d’autrefois.
 
Enfin, Emmanuel Chollet, Chef du Centre de Secours des 3 Provinces (Noyers sur Cher) est venu observer le chantier dans le but de signer une convention pour effectuer des « manœuvres GRIMP» sur la forteresse.

24/03/2023

Les joints des contreforts face nord et est sont finis ! Seul le vieillissement des pierres et joints est encore à effectuer. Cette étape entre dans la démarche de conservation de cet emblématique monument.
 
Afin de faciliter l’approvisionnement des matériaux, l’entreprise Lefevre a créée une avancée sur l’échafaudage (face Est) pour les réceptionner.
 
Les arases (parties hautes du donjon) sont désormais finies, face Nord et Ouest.
 
Nous pouvons observer à l’intérieur de la tour carrée certaines pierres rouges, dites rubéfiées, c’est-à-dire, victime de flammes. Cette détérioration abîme la pierre et par la suite provoque des fissures. Celles-ci seront bien évidemment renover comme l’ensemble de la tour.
 
La prochaine grosse étape est le démontage de l’échafaudage face nord pour le transférer face sud (face vue sur le Cher)

10/03/2023

Le temps passe et les travaux avancent !
 
La face “Ouest” étant terminée, l’entreprise s’occupe dorénavant de la “Nord” et “Est”.
 
Les démarches de nettoyage de celles-ci sont terminées. La restructuration et consolidation des contreforts et des arases sont en cours.
 
La ligne de vie apparaît peu à peu face “Nord” (cf photo avec les blocs noirs).
Les parties prenantes continuent de se démener pour que ce chantier resplendisse.

10/02/2023

C’est sous un grand ciel bleu et un froid hivernal que la première face rénovée de notre tour carrée a pu montrer son nouveau visage.
 
C’est ainsi que l’ensemble des habitants et des passants peuvent observer les nouvelles couleurs des maçonneries rénovées et constater la reconstruction des contreforts.
 
Les trous de boulant sont également bien visibles en noir, ce qui laisse l’interprétation historique de cet édifice monumental. Ils ont été comblés et peints de couleur foncée pour éviter l’intégration des volatiles venant détériorer les pierres de tuffeau.
 
Cette façade ouest et ainsi que ses arases en sommet sont désormais terminées.
 
Les démarches de restructuration, de consolidation et de nettoyage continuent sur les autres faces (Nord et Est).
 
La phase sud sera réalisée en dernier pour des raisons d’accessibilité et de mise en place, plus contraintes des échafaudages,
 
Une bonne idée du résultat général, que connaîtra notre forteresse pour notre plus grand plaisir et celui des très nombreux visiteurs qui viendront découvrir notre patrimoine.

27/01/2023

Comme vous avez sûrement remarqué, depuis ce début de semaine, la grue est arrivée !
 
Vous aurez l’opportunité de la voir en marche, tout au long de cette fin de chantier.
 
En effet, nécessaire à l’avancement du chantier, elle servira à amener les différents matériaux (pierres, passerelles métalliques…) mais aussi les outils. De nombreux aller-retours, entre la base de vie et l’intérieur de la Tour, entraîneront une valse incessante de ce colosse métallique.

07/01/2023

Samedi 07 janvier à 11h, les Les Amis du Vieux Montrichard et les Amis de René Galloux ont pu découvrir l’impressionnant chantier du donjon en cours depuis maintenant plus de 6 mois.
 
D’échafaudage en échafaudage, ils ont pu arpenter les travaux afin de comprendre les différents processus de restauration que ce soient les injections de tiges de fibre de verre en maçonnerie, les enduits divers et variés en fonction de l’étanchéité souhaitée ou encore les reconstructions complètes des contreforts. Ceux-ci sont ensuite vieillis volontairement par les compagnons afin d’être totalement intégrés dans le site. Les visiteurs ne verront même pas la différence entre les anciennes et les pierres neuves !
 
Une présentation du chantier de plus d’une heure et pour le bouquet final de cette découverte : visite du point culminant de la Tour Carrée, que les futurs visiteurs pourront retrouver à l’issue des travaux.
 
La Municipalité tenait particulièrement à faire découvrir ce chantier unique à ces associations qui œuvrent toute l’année au sein des musées et qui accompagnent et soutiennent la démarche de sauvegarde et de mise en valeur de ce patrimoine emblématique. Un grand merci à tous !!!

09/12/2022

La tour carrée s’équipe d’un ceinturon métallique !
 
Les travaux du donjon continuent leur avancement avec les premiers démontages des échafaudages qui permettent d’appréhender les effets des restaurations déjà effectuées.
 
La face Est de la tour débute sa réalisation par le montage des échafaudages permettant ainsi aux archéologues de réaliser leurs premiers relevés.
 
Le mur nord de la chemise est terminé. Il est possible de contempler désormais la qualité des restaurations et ainsi donner un avant-goût des effets que cette emblématique opération aura sur l’ensemble de la forteresse.
 
Enfin, les maçonneries neuves des éléments de structure continuent à être vieillies sous le contrôle des architectes.

02/12/2022

Les deux semaines de chantier qui viennent de s’écouler au sein de la forteresse ont été très actives.
 
Les contreforts qui permettent d’assurer la stabilité de la tour carrée ont été consolidés par des pierres neuves.
 
Celles-ci sont ensuite cassées et enduites pour être vieillies et totalement intégrées à côté de leurs « consœurs ».
 
Les archéologues qui réalisent actuellement une étude du bâti de notre donjon emblématique sont à pied d’œuvre pour écrire et comprendre l’histoire du site.
 
Un reportage spécial sera fait par les services municipaux sur ce sujet archéologique en janvier prochain.
 
Enfin, les arases de la tour carrée et de la chemise, sur les faces nord et est, ont été nettoyées pour le travail archéologique, mais également pour préparer les différentes reconstructions de maçonnerie.
 
Pas loin de 11 compagnons, travaillent ardemment parfois sous des conditions climatiques devenant, peu accueillante, pour rendre notre édifice encore plus historique.

25/11/2022

Avec pas loin de 15 compagnons et l’entreprise d’échafaudage sur le site, la semaine dernière, c’était l’effervescence sur l’emblématique chantier du donjon.
 
Les deux premières faces intérieures de la Tour Carrée sont désormais équipées pour être reprises en maçonnerie comme cela a pu être fait sur la face nord de la chemise et la face ouest du donjon.
 
Plusieurs contreforts sont en cours de reconstruction et seront, une fois la pierre sèche, vieillis en cassant les angles. Ils pourront, pour certains et comme cela avait été fait sur le contrefort de l’entrée principale en 2020, être noircies pour être totalement intégrés dans l’environnement existant. Un travail d’orfèvre à ne pas louper sous peine de recommencer à maçonner la pierre dans son intégralité.
 
Les échafaudages vont désormais être montés en face Est avec une technique plus aérienne au regard de la non-planéité du sol.
 
Le chantier respecte le planning de travaux, espérons que la météo ne le retarde pas.
 
Un chantier impressionnant et historique qui se voit bien mieux de l’arrière du site où un sentier pédestre municipal passe.

08/11/2022

Les premiers échafaudages, montés côté nord dès le début du chantier au printemps dernier, vont progressivement être démontés.
 
En effet, les reprises des maçonneries de certains murs sont terminées et il est important d’organiser la valse de ces structures métalliques complexes tout en assurant un bon approvisionnement des pierres.
 
Pour se faire, un passage ponctuel de livraison a été organisé le lundi 07 novembre avant la mise en place de la grue qui sera installée de manière plus pérenne à l’arrière de l’édifice. Les structures sont en cours de montage à l’intérieur de la Tour Carrée afin de poursuivre la rénovation, la reconstruction et l’étude archéologique du bâti ancien.
 
Sur la partie haute, le traitement des fosses qui accueilleront les points d’ancrage de la ligne de vie est en cours. Les brochages aux tiges en fibres de verre sont achevés sur la grande face visible depuis le cœur de ville.
 
Les contreforts trop abîmés sont reconstruits en pierres neuves, puis vieilli pour uniformiser l’édifice.
 
Un chantier emblématique pour notre territoire et son attractivité. Être actif, attractif et solidaire !

07/10/2022

Mardi 04 octobre, s’est tenu un nouveau point d’étape de l’avancée des travaux de restauration de la forteresse en présence de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) qui suit techniquement et financièrement l’opération.
 
Les travaux de la chemise de la Tour Carrée sur la partie Nord touchent à leur fin. En effet, les traitements des trous de boulin sont en cours de finition. Ces trous, accueillant par le passé les anciennes structures des échafaudages, avaient permis d’ériger le donjon. Ils sont traités en maçonnerie afin d’assurer leurs pérennités et d’éviter les moindres infiltrations qui amènent des désordres aux maçonneries. Ils seront de teinte foncée pour rappeler visuellement l’obscurité de ces espaces de la taille d’une poutre moyenne. Enfin, un ancien contrefort, restauré au début des années 90, sans intégration historique, sera vieilli comme cela a pu être fait en 2020 sur le porche d’entrée de la forteresse.
 
L’ensemble de la face Ouest de la Tour Carrée a été frotté et nettoyée avant d’être, à son tour, reprise en maçonnerie avec la consolidation par injection des pierres en place. Cela sera pleinement visible dès lors que l’échafaudage, accueillant les toiles blanches de sécurité, sera décalé sur une seconde face, vraisemblablement en novembre.
 
Afin de ne pas perdre de temps sur cette emblématique opération, une première valse des échafaudages en place va débuter dans les prochaines semaines. En effet, en raison des délais qui s’allongent en termes de fournitures des pierres de taille, l’entreprise, l’architecte du patrimoine, la DRAC et la commune se sont accordés sur une adaptation du planning.

23/09/2022

Les travaux de maçonnerie continuent au sein de la forteresse !
 
Les différentes purges et comme indiqué précédemment, les reprises des enduits projetés ont été réalisés par l’entreprise Lefevre qui avance dans le respect du planning prévu avec plus de 10 compagnons sur le site.
 
Les remises de moellons sont en phase de finalisation sur la chemise nord du site.
Les consolidations permettant de combler les surplombs ont été faites.
 
Les Arases de la chemise ont également été terminées par un enduit à la chaux d’un ton plus gris en lien avec l’étanchéité à assurer sur ces parties exposées aux intempéries.
 
Suivra prochainement la reprise des arases de La Tour CARRÉE sur le même principe, tout en mettant en place la future ligne de vie qui permettra l’entretien du site.

06/09/2022

Mardi 6 septembre a eu lieu la dernière réunion de chantier en présence de l’architecte du patrimoine suivant l’opération.
 
Il a pu être constaté la reconstruction des arases de la face nord de la chemise.
 
Les brochages de pierres ont pu être terminés également sur la face ouest de la Tour CARRÉE.
 
Certaines reprises de maçonnerie pourront donc débuter à partir de la semaine prochaine.