Carnet de bord : Avancement des travaux de la Forteresse

Carnet de bord : Avancement des travaux de la Forteresse

Dès 2018, la commune a engagé une étude d’évaluation préalable et de diagnostic de préservation et de réhabilitation du site avec le cabinet d’architecture TRAITCARRÉ. Ce cabinet, spécialisé dans ce type d’opération, est parfaitement habilité à travailler sur les monuments classés au titre des monuments historiques Français par les services de la Direction Régional des Affaires Culturelles (DRAC) qui dépend directement du Ministère de la Culture.

Carnet de Bord

Date

Point d'avancement

Photos

25/11/2022

Avec pas loin de 15 compagnons et l’entreprise d’échafaudage sur le site, la semaine dernière, c’était l’effervescence sur l’emblématique chantier du donjon.
 
Les deux premières faces intérieures de la Tour Carrée sont désormais équipées pour être reprises en maçonnerie comme cela a pu être fait sur la face nord de la chemise et la face ouest du donjon.
 
Plusieurs contreforts sont en cours de reconstruction et seront, une fois la pierre sèche, vieillis en cassant les angles. Ils pourront, pour certains et comme cela avait été fait sur le contrefort de l’entrée principale en 2020, être noircies pour être totalement intégrés dans l’environnement existant. Un travail d’orfèvre à ne pas louper sous peine de recommencer à maçonner la pierre dans son intégralité.
 
Les échafaudages vont désormais être montés en face Est avec une technique plus aérienne au regard de la non-planéité du sol.
 
Le chantier respecte le planning de travaux, espérons que la météo ne le retarde pas.
 
Un chantier impressionnant et historique qui se voit bien mieux de l’arrière du site où un sentier pédestre municipal passe.
 
N’hésitez pas à contempler tout cela lors de vos balades avant l’arrivée de la grue qui sera installée en début d’année 2023 !

07/11/2022

Les premiers échafaudages, montés côté nord dès le début du chantier au printemps dernier, vont progressivement être démontés.
 
En effet, les reprises des maçonneries de certains murs sont terminées et il est important d’organiser la valse de ces structures métalliques complexes tout en assurant un bon approvisionnement des pierres.
 
Pour se faire, un passage ponctuel de livraison a été organisé le lundi 07 novembre avant la mise en place de la grue qui sera installée de manière plus pérenne à l’arrière de l’édifice. Les structures sont en cours de montage à l’intérieur de la Tour Carrée afin de poursuivre la rénovation, la reconstruction et l’étude archéologique du bâti ancien.
 
Sur la partie haute, le traitement des fosses qui accueilleront les points d’ancrage de la ligne de vie est en cours. Les brochages aux tiges en fibres de verre sont achevés sur la grande face visible depuis le cœur de ville.
 
Les contreforts trop abîmés sont reconstruits en pierres neuves, puis vieilli pour uniformiser l’édifice.
 
Un chantier emblématique pour notre territoire et son attractivité. Être actif, attractif et solidaire !

07/10/2022

Mardi 04 octobre, s’est tenu un nouveau point d’étape de l’avancée des travaux de restauration de la forteresse en présence de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) qui suit techniquement et financièrement l’opération.

Les travaux de la chemise de la Tour Carrée sur la partie Nord touchent à leur fin. En effet, les traitements des trous de boulin sont en cours de finition. Ces trous, accueillant par le passé les anciennes structures des échafaudages, avaient permis d’ériger le donjon. Ils sont traités en maçonnerie afin d’assurer leurs pérennités et d’éviter les moindres infiltrations qui amènent des désordres aux maçonneries. Ils seront de teinte foncée pour rappeler visuellement l’obscurité de ces espaces de la taille d’une poutre moyenne. Enfin, un ancien contrefort, restauré au début des années 90, sans intégration historique, sera vieilli comme cela a pu être fait en 2020 sur le porche d’entrée de la forteresse.

L’ensemble de la face Ouest de la Tour Carrée a été frotté et nettoyée avant d’être, à son tour, reprise en maçonnerie avec la consolidation par injection des pierres en place. Cela sera pleinement visible dès lors que l’échafaudage, accueillant les toiles blanches de sécurité, sera décalé sur une seconde face, vraisemblablement en novembre.

Afin de ne pas perdre de temps sur cette emblématique opération, une première valse des échafaudages en place va débuter dans les prochaines semaines. En effet, en raison des délais qui s’allongent en termes de fournitures des pierres de taille, l’entreprise, l’architecte du patrimoine, la DRAC et la commune se sont accordés sur une adaptation du planning.

23/09/2022

Les différentes purges et comme indiqué précédemment, les reprises des enduits projetés ont été réalisés par l’entreprise Lefevre qui avance dans le respect du planning prévu avec plus de 10 compagnons sur le site.

Les remises de moellons sont en phase de finalisation sur la chemise nord du site.

Les consolidations permettant de combler les surplombs ont été faites.
Les Arases de la chemise ont également été terminées par un enduit à la chaux d’un ton plus gris en lien avec l’étanchéité à assurer sur ces parties exposées aux intempéries.
 
Suivra prochainement la reprise des arases de La Tour CARRÉE sur le même principe, tout en mettant en place la future ligne de vie qui permettra l’entretien du site.

09/09/2022

Mardi 6 septembre a eu lieu la dernière réunion de chantier en présence de l’architecte du patrimoine suivant l’opération.
 
Il a pu être constaté la reconstruction des arases de la face nord de la chemise.
 
Les brochages de pierres ont pu être terminés également sur la face ouest de la Tour CARRÉE.
 
Certaines reprises de maçonnerie pourront donc débuter à partir de la semaine prochaine.

26/08/2022

 

Ce chantier emblématique avance dans les délais. Cela ne se voit pas forcément depuis le cœur de ville en raison des toiles de protection de l’échafaudage.
Sont en cours :
  • les poses des échafaudages sur les murs de la chemise en partie nord du site.
  • la pose d’importants compléments de l’imposant échafaudage se trouvant sur la face ouest de la Tour Carrée.
  • les purges des pierres de parement décollées s’effectuent tout comme les points de forage qui assureront la stabilité de la structure.
  • l’uniformisation de la façade et son esthétisme.
  • la reprise complète des arases de la Tour Carrée en partie haute.
Ces dernières ont été diminuées de 50 cm pour être purgées et seront reconstruites pour accueillir la nouvelle ligne de vie qui sera mise en place. Celle-ci permettra à l’avenir le parfait entretien du haut du donjon.

Les 4 phases de sécurisation et restauration du donjon

2020

 

Tranche 1  : Analyse, sécurisation et valorisation du parcours de visite

 

2021-2023

 

Tranche 2  : Consolidation, restauration et mise en valeur de la Tour Carré et de sa chemise. Pose de passerelles métalliques dans la Tour afin de la rentre visitable jusqu’en haut et mise en lumière

À l’étude

Tranche 3 et 4 : Cristallisation générale du reste du site et valorisation sur les enceintes hautes et basses.

L’ensemble de ces 4 phases représente un budget global de 12 000 000 €.

Une somme à la hauteur de la grandeur de cet édifice. 

Un chantier aux partenariats solides et multiples

Un chantier d’une telle ampleur ne peut se réaliser sans le concours de partenaires techniques et financiers incontournables que sont l’État (Direction Régionale des Affaires Culturelles, Architecte des Bâtiments de France, Préfecture de Loir-et-Cher), la Région Centre-Val de Loire, le Département de Loir-et-Cher, le Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais, la Fondation du Patrimoine, et la Communauté de Communes du Val de Cher Controis.

Un soutien fort est également important de la part de nos Parlementaires que sont Monsieur Stéphane Baudu, Notre Député et Jean Marie Janssens, notre Sénateur.

Ces partenaires ont tous répondu à l’invitation de la Municipalité, le 6 décembre 2019, pour une réunion de travail au cours de laquelle ils ont tous souligné leur intérêt et leur soutien pour ce projet d’envergure. Monsieur Marc Fesneau, Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne était présent.

La nécessité d’agir à court terme sur les deux premières phases (sécurisation du parcours de visite et action sur la Tour Carrée) ont fait l’objet prioritairement des débats. Ces deux phases représentent un montant total de 3.8 millions d’Euros hors taxes (300 000 € pour la première et 3 500 000 € pour la seconde).

C’est ainsi que la première tranche de travaux a été présentée en Conseil Municipal, le 18 décembre 2019 et votée à l’unanimité.

La seconde a été adopté en séance du conseil municipal en date du 25 juin 2020. Un travail est également lancé avec l’Institut National de Recherche Archéologique Préventive (INRAP) afin  de coordonner les actions de restauration aux éventuelles recherches archéologiques à mener sur le site. Cet institut est totalement partie prenante de l’opération et travaille en pleine concertation avec les intervenants et la commune.